Charmed Wiki
Advertisement
Charmed Wiki

Jérémy Burns est le premier être surnaturel qu'ont eu à affronter les sœurs Halliwell après avoir découvert qu'elles étaient des sorcières.


Nature et histoire[]

Jérémy est un sorcier maléfique (à distinguer de la nature de "démon"). Il est le premier être maléfique à s'en prendre aux sœurs Halliwell durant l'âge adulte (le sorcier Nicholas ayant lui convoité leurs pouvoirs dès leur enfance). Il met en place très tôt un stratagème visant à voler leurs talents magiques. Conscient du fait que les pouvoirs des sœurs seront débridés à la mort de leur grand-mère, et que le pouvoir des Trois se manifestera quand elles seront de nouveau réunies, Jeremy, qui se fait passer dans le monde des humains pour un journaliste bien sous tous rapports, séduit Piper dès l'entrée de leur grand-mère à l'hôpital. Il passera les six mois suivant à jouer l'amoureux idéal auprès d'elle, jusqu'au retour de Phoebe et à la libération du pouvoir des Trois, où il se révélera sous vrai jour et tentera de tuer les trois sœurs.

Pouvoirs[]

On ne sait pas quel est le pouvoir originel de Jérémy en tant que sorcier, mais il est certain que son passe temps favori est de tuer les sorcières pour s'approprier leurs dons. Dans ce domaine, Jeremy semble être l'être maléfique de la série ayant le plus collecté de pouvoirs par le crime. Dès sa nature révélée, il affiche rapidement toute une collection de dons variés : anamorphose facial, pyrokinésie, capacité à voir à travers la matière, télékinésie, pouvoir de dématérialisation de la matière, aérokinésie.

Mort et Résurrection[]

C'est Piper qui la première va tenter de vaincre Jérémy, en ayant recours à une formule visant à décourager un amoureux. Si la formule semble peu appropriée de part la nature et les véritables intentions de Jérémy, on peut constater que ce sort atteint pourtant physiquement le sorcier dans sa chair. Il semble endurer une grande souffrance une fois la formule prononcée, et des épines de roses jaillissent de l'intérieur de son corps. Cela ne suffit pas à l'arrêter, mais il est néanmoins intéressant de constater qu'une formule à usage "humain" et pacifique peut être assorti d'effets offensifs dès lors que la nature de la cible est démoniaque.

C'est finalement par le pouvoir des Trois que Jérémy sera vaincu, les sœurs comprenant d'instinct que les mots laissés par leur défunte mère, "Le pouvoir des Trois nous libérera", sont autant un souhait pour se filles qu'une incantation pour vaincre.

Le sorcier reviendra très brièvement au début de la saison deux, ressuscité par le démon Abraxas, et tentera de tuer Piper. Il sera de nouveau facilement détruit par le pouvoir des Trois, d'une façon inédite d'ailleurs, puisque le sort sera lancé à la fois par Piper, physiquement présente devant Jérémy, et par Prue et Phoebe, déclamant la formule à distance via un haut-parleur, ce qui induit que leurs pouvoirs agissent dans le son de leur voix même quand celle-ci est restituée de façon synthétique par une machine. Il faut noter également que lors de ce bref retour, Jérémy est capable de résister partiellement au pouvoir de stase temporelle de Piper. Deux hypothèses : soit il s'est renforcé, mais il n'y a pas de raison évidente à cela, soit Abraxas lui a conféré une plus grande force.

Bilan[]

Jérémy, malgré ses deux courtes apparitions, reste un personnage marquant de l'univers de Charmed. D'abord parce que connu en tant que premier ennemi des trois sœurs Halliwell, mais aussi par la malice, la ruse, la dangereuse patience qu'il est capable de mettre en œuvre pour atteindre son but. Le fait d'avoir feint d'être amoureux de Piper pendant six mois et d'avoir collectionné les pouvoirs durant ce laps de temps en dit long sur ce sujet, et éloigne dès lors Jérémy du profil type du démon qui attaque comme une brute sans stratégie définie au préalable. Il rejoint donc à ce niveau des ennemis plus sophistiqués comme Rex, Anna, Nicholas, ou Balthazar, des adversaires dangereux qui ont tous en commun de ne pas se confronter directement aux sœurs mais laissent au contraire le temps travailler pour eux.

Advertisement